Des protestants dans la vallée de la Roya au 19ième siécle

Résumé

Début du XIXe s, les Piémontais fournissent l’essentiel de la main d’œuvre de l’exploitation des mines (zinc et plomb argentifère), et des carrières (sable et schiste) entreprise dans la vallée de la Haute-Roya par les Italiens, parmi ceux-ci, les Vaudois à la recherche de travail.  Moitié du XIXe siècle, le libéralisme des rois sabaudo-piémontais et les lettres patentes ont donné quelques droits aux Vaudois cantonnés dans les vallées piémontaises.

Ces hommes obligés de rester de longs mois sur place s’installent parfois avec leurs épouses. Dans une région particulièrement hostile de par son climat rude l’hiver et la difficulté du travail dans les mines, ils ont besoin d’aide spirituelle et matérielle. Certains ne resteront que le temps des travaux, d’autres s’établiront définitivement dans les hameaux et villages environnants. La Table vaudoise envoie pasteurs et évangélistes.

Table des matières

  • Avertissement
  • Introduction
  • Délimitation géographique
  • La communauté vaudoise
  • La Chiesa christiana evangelica
  • La villa Alpina, maison de Frédéric Mader à Tende
  • La fin des communautes vaudoises
  • Conclusion
  • Bibliographie

Télécharger le document : Des protestants dans la vallée de la Roya au 19ième siécle