Des protestants dans la vallée de la Roya/Bevera

Préliminaires

La présence des Vaudois est attestée dans les vallées de la Roya et de la Bévéra notamment à Tende, Saorge, Sospel et à La Brigue ainsi que dans des villages situés de l’autre côté du col de Tende (Limone , Vernante ) dès le XIIIes. Ceux-ci prêchent une réforme de l’Église dans une région où nombre de superstitions, voire d’hérésies, fleurissent, et où les procès en sorcellerie sont courants. Le comté de Tende, fief d’une famille seigneuriale très puissante, est indépendant du duché de Savoie (il sera cédé en 1574). Tende est un lieu de passage stratégique sur le chemin qui mène de l’autre côté du col, vers Limone, Vernante et Cuneo. Une seule sente peut alors être empruntée pour se rendre sur la côte méditerranéenne : le chemin Tende-La Brigue-Triora-Taggia, une des routes du sel.

Dès son apparition le mouvement de réforme religieuse initié par Luther, Calvin, Zwingli, s’est répand dans le Sud de la France et la Provence. Après le massacre de Mérindol en 1545 ils ont fui la Provence et ont trouvé refuge dans les hautes vallées alpines des États de Savoie et plus particulièrement dans le comté de Tende où ils ont été bien accueillis. L’anticléricalisme partagé par les seigneurs féodaux et le souci d’indépendance vis-à-vis des grandes puissances auraient éveillé, peut-être, un courant d’empathie qui ne serait pas étranger à ces migrations. Cet anticléricalisme est à associer au prosélytisme valdéiste.

Plan

  • Avertissement
  • Préliminaires
  • Les Hérétiques
    • Les vaudois
    • Dans le comté de Nice
      • Sospel, Saorge et La Brigue au XVe s.
    • Dans le comté de Tende
      • Claude de Savoie, comte de Tende, une conversion ?
  • Les vestiges de l’histoire
    • La grotte des Cauette (parfois couette ou encore chouettes)
    • Des linteaux
  • Bilan

Télécharger le document : Des protestants dans la vallée de la Roya/Bevera